07 44 60 42 24
contact@lafabriquemploi.fr
L’heure du bilan pour les clauses sociales de l’année 2020
La Fabrique Emploi et Territoires > Actualités > Newsletter > Les marchés publics et l'emploi > L’heure du bilan pour les clauses sociales de l’année 2020

L’heure du bilan pour les clauses sociales de l’année 2020

Posté par : Clémence Moreau
Catégorie : Clauses sociales d'insertion, Les marchés publics et l'emploi, Newsletter

Depuis 2016, La Fabrique Emploi et Territoires offre un accompagnement global aux acheteurs publics pour la mise en œuvre des clauses sociales dans leurs marchés publics.

Chaque année, la Fabrique Emploi et Territoires édite un bilan de l’année écoulée pour mettre en lumière le dynamisme des différents acteurs de la clause sociale (acheteurs publics, entreprises, partenaires de l’emploi et de l’insertion, personnes bénéficiaires) sur le département de la Nièvre.

Le bilan de l’année 2020 vient d’être finaliser. Vous pouvez le consulter dès à présent :

Quelques chiffres clés à retenir :

257 personnes bénéficiaires du dispositif des clauses sociales – dont 33 femmes (en 2019 : 240 personnes)   

63 800 heures réalisées (en 2019 : 72 000 heures)

61 marchés clausés pour 26 Acheteurs publics (20 acheteurs en 2019 et 52 marchés)

Du fait de la situation sanitaire et du report des élections en 2020, le nombre d’heures d’insertion a diminué de 13 % par rapport à l’année 2019.

Malgré ces éléments, l’année 2020 a permis de développer le recours aux clauses sociales en milieu rural et dans les marchés de services. Par rapport à l’année 2019 16% d’heures d’insertion supplémentaires ont été réalisées dans le cadre des marchés de services.

De plus, on constate également une hausse de 18% du nombre de marchés intégrant des clauses sociales, par rapport à l’année 2019, soit 9 marchés supplémentaires. En 2020, les clauses sociales ont été mises en place dans des marchés de plus petites tailles qu’habituellement parce que les facilitatrices ont accompagné plus d’acheteurs en milieu rural. C’est pourquoi la hausse du nombre de marchés ne s’est pas traduit en terme de nombre d’heures réalisées.

A titre informatif, 56% des marchés sont situés hors de l’Agglomération de Nevers (soit 34 Marchés).

Le nombre de femmes (33 Femmes soit 13%) est similaire à l’année 2019. Ce chiffre est encore trop faible. Afin d’augmenter la part de manière significative des femmes, il est réellement nécessaire de continuer la diversification des marchés intégrant des clauses sociales comme les marchés de services.

Auteur : Clémence Moreau