03 86 71 64 62
contact@lafabriquemploi.fr
Un chantier d'insertion au Château de Meauce
La Fabrique Emploi et Territoires > Actualités > Un chantier d’insertion au Château de Meauce

Un chantier d’insertion au Château de Meauce

Posté par : Karine Regnault
Catégorie : À la une, Clauses sociales d'insertion, Newsletter

Un chantier d’insertion porté par Tremplin Homme et Patrimoine vient d’ouvrir sur le site du Château de Meauce.

Jean Jondot, coordonnateur de Tremplin Homme et Patrimoine répond à 3 questions de la Fabrique Emploi et Territoires.

1) Pouvez-vous nous présenter l’association TREMPLIN HOMME ET PATRIMOINE

TREMPLIN Homme et Patrimoine est une structure d’insertion par l’activité économique qui travaille depuis 25 ans sur des projets de sauvegarde, restauration et valorisation du patrimoine archéologique et bâti. Elle utilise le patrimoine comme outil de médiation pour permettre aux femmes et aux hommes qu’elle accueille de se reconstruire dans de bonnes conditions.

Née en Saône-et-Loire, elle a mis en place, voilà 20 ans, une première action dans la Nièvre sur le Site archéologique de BIBRACTE pour mettre en valeur les espaces fouillés.

2) L’association TREMPLIN vient de mettre en place un nouveau chantier d’insertion sur le site du Château de Meauce. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Après avoir failli tomber définitivement en ruine, le Château de Meauce, grâce aux nouveaux propriétaires et à l’Association de Sauvegarde du Château de Meauce, reprend vie progressivement et des entreprises spécialisées ont déjà accompli un important travail.

L’idée de confier une partie des travaux à une structure d’insertion  a vite germé pour apporter une nouvelle dimension au projet et, grâce au Plan de relance de l’État, le projet de restauration du pigeonnier qui trône à l’entrée du site a pu se concrétiser.

La conduite de ce projet a été confiée à TREMPLIN Homme et Patrimoine dont l’expérience dans le domaine est reconnue.

Tout l’intérêt de ce projet réside dans le fait qu’il se déroulera en parallèle d’autres travaux sur les granges ainsi les participants pourront bénéficier du savoir-faire des professionnels qui seront sur le chantier.

La restauration du pigeonnier doit permettre l’acquisition de nombreuses compétences professionnelles (taille de pierre, enduits, charpente, couverture  menuiserie, pose de tomettes) et également des compétences transférables (travailler en équipe, organiser un poste de travail,…)

3) Vous recherchez actuellement des salariés pour ce chantier d’insertion. Pouvez-vous nous préciser les profils que vous recherchez ?

10 places en CDDI sont actuellement ouvertes pour des personnes pouvant bénéficier d’un PASS IAE.

Aucune compétence professionnelle n’est requise. Il suffit juste que les candidats aient la volonté de voir évoluer positivement leur situation face à l’emploi.

Un encadrant technique est là pour apporter les compétences techniques et une formatrice pour accompagner les participants dans la concrétisation de leur projet professionnel et personnel.

La réalisation des travaux est suivie par une architecte du patrimoine.

Nous proposons des CDDI de 26 heures hebdomadaires de 4 mois renouvelables rémunérés au SMIC horaire.

Vous pouvez cliquer sur l’offre ci dessous pour avoir plus d’informations

Merci Jean Jondot pour toutes des précisions.

Auteur : Karine Regnault